Havana news – les actualités malagasy en ligne

Depuis le d�but de cette semaine, la
campagne �lectorale visant � lutter pour les 336 si�ges de conseillers
provinciaux de Madagascar ressemble de plus en plus � des joutes verbales
o� les participants ne se font pas de cadeaux. Est-ce une fa�on d’attirer
les ind�cis ? Ou encore de r�veiller ceux qui font du scrutin de ce dimanche
le dernier de leurs soucis ? Car des soucis, la population en a. Comme
le d�bat est d�centr� vers l’�lection des gouverneurs, les candidats au
poste de conseiller provincial se� d�bat pour que l’attention de l’opinion
se focalise sur eux et sur l’�ch�ance de dimanche. Aussi, les �lecteurs
assistent-ils aujourd’hui � de v�ritables batailles rang�es.

D’un c�t�, les listes dites ” Ind�pendantes ” qui accusent les partis
politiques d’�tre � l’origine de la situation o� se trouve actuellement
le pays. Et en face, les partis politiques qui d�noncent sans m�nagement
les ” Ind�pendants ” d’�tre instable et d’�tre � la solde de tel ou tel
parti politique. En bref, tout le monde s’accuse d’�tre � l’origine du
mal qui ronge le pays. Oubli� le ” fihavanana ” Malagasy qui impose le
respect de l’autre. L’absence d’un v�ritable d�bat ne serait pas �trang�re
� cette situation. Mais cette bataille rang�e ne se passe pas seulement
entre les Ind�pendants d’un c�t� et les partis politiques d’un autre.
En effet, les grands partis � l’instar du Leader Fanilo de Herizo Razafimahaleo
se lancent �galement dans cette man�uvre g�n�rale de d�nonciation pour
convaincre les �lecteurs.

Deuxi�me partis de la Grande Ile, le Leader veut affaiblir son adversaire
direct, en l’occurrence le parti Arema. La campagne �lectorale aura �t�
une occasion pour le staff du Leader de d�noncer tous les agissements
de l’Arema. Et pourtant, ces deux formations politiques se trouvent au
sein du m�me gouvernement. Une situation incompr�hensible pour la majorit�
du public. ” Mais y a-t-il quelques choses � comprendre au jeu politique
� Madagascar ? “, se demande, d�sabus� ce chauffeur de taxi, en ins�rant
une cassette dans son autoradio. Ira-t-il voter dimanche ? ” Peut-�tre
oui. Peut-�tre, non. Je verrais ! “, r�pond-il. [
Home ]

Aryson Andriamahery

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *